Modele de l`électron elastiquement lié

La dispersion élastique se fait lorsque les collisions entre les particules cibles et incidentes ont une conservation totale de l`énergie cinétique. [23] cela implique qu`il n`y a pas de rupture des particules ou de perte d`énergie par les vibrations [23], [24], c`est-à-dire que les États internes de chacune des particules demeurent inchangés. en raison du fait qu`il n`y a pas de rupture présente, les collisions élastiques peuvent être modélisées comme se produisant entre des particules ponctuelles [24], un principe très utile pour une particule élémentaire telle que l`électron. [22] les phénomènes de polarisation sont d`un grand intérêt technologique et théorique. Aujourd`hui, il est possible de produire expérimentalement des ensembles polarisés, et le cas des faisceaux polarisés par spin mérite une attention particulière pour sa simplicité, pour ses applications technologiques potentielles, et pour ses aspects conceptuels. En effet, un électron est un exemple emblématique d`un bit quantique physique, ou qubit1, car son spin n`a que deux niveaux possibles. Aussi la polarisation d`un photon et les États d`un atome (état fondamental et excité) représentent des exemples de qubits. Le bruit quantique (qui est dû à la nature elle-même et non à notre manque d`information) affecte les qubits. Il est donc important de pouvoir modéliser et contrôler le bruit quantique. L`objectif de la théorie moderne de l`information quantique, par exemple, est de créer des méthodes pour traiter correctement le bruit quantique afin de protéger les qubits de son Effects2.

DAPOR, M. interactions de faisceau d`électrons avec des solides: application de la méthode de Monte Carlo aux problèmes de diffusion d`électrons (Springer Tracts dans la physique moderne 186, Springer 2003). Farago, P. S. électron polarisation de spin. Rep. Prog. Phys. 34, 1055 – 1124 (1971).

La théorie quantique de l`information traite du bruit quantique afin de protéger les bits quantiques physiques (qubits) de ses effets. Un seul électron est un exemple emblématique d`un qubit, et il est aujourd`hui possible de produire expérimentalement des ensembles polarisés d`électrons. Dans cet article, la théorie de la polarisation des faisceaux d`électrons dispersées de façon élastique par les atomes est brièvement résumée. La suite du programme POLARe, un ensemble de programmes informatiques visant à calculer les paramètres de polarisation de spin des faisceaux d`électrons en interaction élastique avec les cibles atomiques, est décrite. Les résultats sélectionnés du programme concernant les atomes Ar, KR et Xe sont présentés en même temps que la comparaison avec des données expérimentales sur la fonction Sherman pour une faible énergie cinétique des électrons incidents (1,5 eV – 350eV). Il est démontré que la théorie quantique-relativiste de la polarisation des faisceaux d`électrons dispersées de façon élastique par les atomes est en bon accord avec les données expérimentales jusqu`à des énergies inférieures à quelques eV. DAPOR, M. section transversale du transport analytique des positrons d`énergie moyenne, dispersés élastiquement par des atomes complexes (Z = 1 – 92).